Le Bayern expérimenté qui a toujours tenu droit face à la Juventus

La Juventus n’a pas survécu à sa double-confrontation face au Bayern et s’incline sur un score de 0-2. Ainsi, les Bavarois montent ainsi en demi-finales pour la 3eme fois en quatre saisons.

Mandzukic (64e) et Pizarro (90e+1) menèrent donc leur équipe à la victoire. C’est ce qui distingue une équipe habituée au dernier carré de la Ligue des Champions et une autre sur en cours de renouveau mais qui manque encore d’expérience collectif pour pouvoir aller plus loin. Avant la partie, Antonio Conte parlait de son adversaire bavarois en le comparant à un «gratte-ciel» tout en avouant que sa formation ne représentait qu’un « tiers de ce gratte-ciel». On ne pourra que donner raison au technicien italien suite à cette défaite face à un Bayern rempli d’expérience. Armé d’une bonne volonté combattif pour cette rencontre, les Turinois ont quand même tenté de mettre de la folie dans leur jeu, malheureusement avec un peu de précipitation, et forcément beaucoup de maladresse. Au cours de ces deux mi-temps, Neuer ne fut mis à l’épreuve que deux fois : le premier sur un coup franc de Pirlo (24e) et le suivant sur la frappe de Quagliarella (49e).

Buffon ne peut être tenu pour responsable cette fois. Avant de marquer la différence en seconde période, la Juventus avait encore toues ses chances. Après un match de qualité moyenne à l’aller, Buffon a bien défendu la cage. Mais face à la reprise de Javi Martinez, il n’y avait rien à faire. Dans la foulée, Mandzukic reprenait victorieusement en renard (0-1, 64e). Déjà préparé sur une tentative de Boateng (39e), aider par son poteau sur un essai de Robben (57e) et frappant ensuite une frappe rasante du Néerlandais (87e), le gardien de turinois aura superbement joué. Le but marqué durant le temps additionnel par le fraichement entré Pizarro (0-2, 90e+1) ne fit qu’enfoncer le clou.